ANISSA ALLAM VAQUEZ

Co-fondatrice et co-responsable de la Galerie A, vit et travaille à Angers.
Les travaux d’ Anissa Allam Vaquez ont toujours traité de questions liées au territoire. Peut-être était-ce sa situation de fille et de petite-fille d’immigrés qui a ancré si profondément dans ses œuvres son rapport à l’espace.
En questionnant les images-médias, les outils technologiques et leur intrusion dans notre vie quotidienne (« Regard-écran » 2008 // « Dispositifs » 2013) ; en détournant des cartes géographiques répertoriant les déplacements d’Hommes et d’oiseaux (« Parcelles » 2013) ; en dessinant le minéral et en dansant la montagne (« Faire paysage » 2014) ou encore en réalisant des dessins-collages confrontant des formes architecturales rigides à des dessins-protubérances de l’ordre de l’organique (« Des formes trop certaines » 2015) ; l’artiste nous convoque sans cesse face à une lecture nouvelle du paysage.
Au sein de ces expérimentations plastiques, Anissa voyage entre différents supports de création : la vidéo, le dessin, le volume, la photographie et l’écriture ; en jouant de leur qualité intrinsèque mise au service de son projet.

site web

annissa2
crédits: Des formes trop certaines / Vue de l’exposition à La Serre –  Boselli / 2015 / collectif BLAST