GREGORY MARKOVIC

[…]les dessins de Grégory Markovic ne relèvent-ils pas du « graphique ». Ses œuvres existent tels des espaces libres, quasi indéfinis, nébuleux, comme s’il s’agissait de lieux, ni ouverts ni fermés, où le regard déambule sans repères, perdu dans ces « nulle part ». D’un peu plus près, d’un peu plus loin, l’œil est retenu et s’attarde sur cette étonnante matière constituée tant de la lourde couche originelle de fusain que de son estompe ou de son effacement.
« Formes-fantômes » flottant sur le papier mais qui prennent corps par variations des couleurs et vibrations des matières au gré de nos déplacements. extrait de, Nuage » : nom masculin (de nue) de Guillaume Foucher
GREGORY MARKOVIC

crédits: Grégory Markovic, 2008 / Élément n°2

site web