exposition POST-SCRIPTUM de Benjamin Joly

POST SCRIPTUM

Cette exposition est le fruit de plusieurs mois de travail dans l’atelier qui m’a été mis à disposition par le collectif BLAST
entre 2016 et 2017.

Utilisant l’installation, le dessin et l’écriture comme rouages d’une machine narrative absurde et poétique,
mes reflexions et mes contemplations sont proposées sous la forme d’images.

Le texte, l’iconographie scientifique, le schema et le dessin sont des éléments constitutifs d’une architecture littéraire qui articule des mots et des images dont le sens imprécis et parfois répétitif participe à une Métatautographie du réel. (la modélisation graphique de l’association d’une métaphysique et d’une tautologie issue de la perception singulière et momentanée de la réalité.)

 

Jeux de mots, plaisanteries et utilisations de concepts hors contextes sont des opérations d’isolement d’objets linguistiques destinées non pas à leur compréhension où à une quelconque amélioration technique, mais à la libération de leur potentiel poétique et à l’expression de la vision d’un monde où les terra incognitas n’ont pas disparues. Admiratif et dubitatif quand au potentiel de la logique à décrire l’univers, mon travail se situe dans un environnement fictif que je nomme les limbes de la recherche, c’est-à-dire hors des dynamiques démonstratives et descriptives et dans une sphère hautement théorique et spéculative.

visuel benjam joly